IN MEMORIAM Père Mihai Tirrier

IN MEMORIAM
Père Mihai Tirrier
Paroisse du Saint-Apôtre-André de Montpellier

pere_mihai

Témoignage familial

En appelant ce juste, samedi 14 février, et, nous le croyons, en le promouvant à une responsabilité plus universelle au service des hommes, le Seigneur nous laisse de grandes richesses. La première est le témoignage familial exceptionnel donné par le prêtre Mihai, son épouse Mihaela et leurs enfants Nicolas et Daniel. Une famille chrétienne, tout simplement, sans prétention, et agréable à Dieu. Un exemple pour notre temps – l’exemple dont nous avons besoin. Il y a beaucoup de sainteté dans l’Église, discrète et humble sainteté des croyants… Gloire à toi, Seigneur, pour ton serviteur, notre prêtre Mihai et sa famille, Seigneur, gloire à toi !

Père Mihai Tirrier

Père Mihai Tirrier

Le prêtre missionnaire

Un autre héritage que nous confie le Christ, si nous acceptons que notre prêtre, notre frère, notre ami, nous quitte, est celui du charisme missionnaire. Père Mihai a su, dans les paroisses qu’il a desservies, à Montpellier et à Nîmes, être le prêtre de tous : des fidèles roumains dispersés en Occident, souvent en mal de réconciliation avec l’Église ; des fidèles français, chercheurs de vérité, vivant une autre dispersion, un autre exil, la quête d’une expérience chrétienne authentique. Les uns et les autres émigrent des tribulations vers la paix en Dieu. Et Père Mihai a été ce type de prêtre qui te réconcilie avec le Christ et avec l’Évangile ; qui te donne envie d’être chrétien, quelquefois le chrétien de la dernière chance. La mission, le charisme apostolique manifesté dans le serviteur de Dieu Mihai, ce n’était pas seulement l’art de faire célébrer ensemble des personnes de culture, de langue, d’habitude, voire de défauts, différents : c’était la paternité. Si jeune – moins de quarante ans – il avait la sagesse, la patience et le discernement d’un ancien. Bénis ton serviteur, notre prêtre Mihai : bénis-le dans l’éternité auprès de toi et de tous tes saints !

L’obéissance

Notre Père en Dieu le prêtre Mihai nous confie encore en héritage un charisme rare, comme une spirituelle relique : la grâce de l’obéissance, qui, avec la foi, est au fondement de l’Église. Elle ne fut jamais chez lui servile ou passive. C’était la confiance que le Seigneur nous parle par la bouche de nos chefs spirituels. Il demandait conseil ; il sollicitait la bénédiction ; il renonçait à avoir raison et recevait d’un plus expérimenté l’héritage de sa sagesse. Le lien du prêtre avec son évêque est une des forces de nos communautés paroissiales et des diocèses entiers. Mais, l’obéissance, notre bon Père la montra spécialement dans la maladie. Avait-il l’intuition du martyre auquel le Christ l’appellerait ? – C’est lui qui suggéra, pour un congrès de la Métropole roumaine, le thème du Christ présent dans le sacrement des saintes Huiles. Et c’est surtout lui qui, au cours de la maladie de son enfant, et dans sa propre et terrible expérience, se montra capable de bénir la volonté incompréhensible du Très Saint.

Seigneur Jésus Christ notre Dieu, prêtres et fidèles que nous sommes, rends-nous digne de ton serviteur notre Père en Dieu le prêtre Mihai, maintenant et dans le monde qui vient !

hafcehaj

25 Février 2015

Texte publié sur les sites: Sagesse-orthodoxe.fr et de la Métropole, mitropolia.eu

Pétition contre la recherche sur l’embryon humain

Avec la bénédiction de Monseigneur Joseph

La pétition en faveur de l’embryon humain, UN DE NOUS

Du droit à la vie et à l’intégrité de tout être humain depuis la conception

La levée de l’interdiction de recherche sur l’embryon humain sera débattue le jeudi 11 juillet prochain à l’Assemblée nationale.

Il faut atteindre les 60 000 signatures auparavant, afin de montrer à nos députés que nous ne voulons pas que l’embryon humain subisse ce sort !

Il s’agirait d’un bouleversement majeur, imposé sans consultation des Français, alors que notre législation prévoit des états généraux avant toute réforme significative de notre loi bioéthique.

La France a récolté près de 51 500 signatures!
En Europe, la mobilisation s’accentue avec près de 662 000 signatures !
(Pétition soutenue par S.B. le patriarche Daniel, lors d’une rencontre européenne.)
L’Espagne, les Pays-Bas, la Pologne, l’Autriche, la Slovaquie, l’Italie et la Hongrie ont réuni le minimum de signatures demandées par la Commission européenne et continuent à se mobiliser. L’Italie a récolté au moins 233 900 signatures.

Vous pouvez signer et faire signer vos proches, sur Internet ou sur papier avant le 11 juillet!

 LA PéTITION EN LIGNE ICI :

Le Saint-Synode de l’Église Orthodoxe Roumaine, réuni à Bucarest le 4 et 5 juillet 2013, a décidé d’encourager les fidèles orthodoxes à soutenir l’initiative citoyenne européenne « Un de nous », qui a pour objet « la protection juridique de la dignité, du droit à la vie et à l’intégrité de tout être humain depuis la conception, dans les domaines de compétence de l’UE où cette protection s’avère d’une importance particulière. » Lire l’article entier en français sur le site de la Métropole: ici

Ou en roumain sur le site du Patriarcat ici

 

Informations supplémentaires, pour la pétition:

Contact: Stéphanie Tabard:  stabard@fondationlejeune.org

Responsable des réseaux de la Fondation Jérôme Lejeune

Ligne directe : 01 44 49 74 50 – Portable : 06 61 10 69 66


 

 

Visite chez père Seraphim

Nouvelles informations aux fidèles concernant la visite chez père Seraphim:

Dimanche 16: 7ème Dimanche de Pâques, des Pères du 1er Concile oeucuménique. St Tykhon…

 

Si vous choisissez de dormir le samedi le 15 juin, sur la presqu’île de Giens pour  prendre le bateau le lendemain dimanche vers 9h00. Merci de vous inscrire, le plus vite possible, auprès la femme du sous diacre Ioan. Florentina  : 06 34 92 94 55
Rappel: Le repas sera tiré du sac puisque le père n’a pas la possibilité de nous l’offrir.

 

Trajet de Montpellier à La Tour Fondue, Hyères (voir site Mappy) :

260 km en passant par l’A54, 2h34, 17,20 euros de péage, presque tout le temps de l’autoroute

Nous  proposons de nous rencontrer au bateau de 9 heure et une fois sur île on fera le chemin ensemble jusqu’à l’ermitage. Le père a une chapelle et c’est là que nous célébrerons. Le repas sera tiré du sac puisque le père n’a pas la possibilité de nous l’offrir.Pour être le matin du dimanche 16 juin a 9h au bateau qui nous mènera sur l’île de Porquerolles il y a 2 possibilités:

  • Soit on arrive directement le matin sachant que de Monpellier jusqu’à la Tour fondue, fait 2.30h de route (A54);
  • Sinon la 2ème possibilité c’est de prendre un camping ou un hôtel la veille, c’est a dire samedi 15 au soir. Pour cela il faut s’inscrire auprès la femme du sous diacre Ioan, Florentina au plus vite possible – puisque c’est très touristique la bas et nous approchons la saison – et d’essayer de faire une réservation commune pour un camping ou un hôtel. Son numéro de Tél est : 06 34 92 94 55.

 

Trajet de Nîmes à La Tour Fondue, Hyères

(voir site Mappy) : 218 km en passant par A54, 2h15, 12,90 €  de péage, presque tout le temps de l’autoroute

 

Trajet d’Avignon à La Tour Fondue, Hyères

(voir site Mappy): 190 km en passant par A7, 1h58, 11,90 €  de péage, presque tout le temps de l’autoroute

 

Autres informations: trajets, tarifs et pour la cas où vous feriez le déplacement séparément

La traversée, de Hyères (gare maritime La Tour Fondue) au port de Porquerolles

(voir le site porquerolles.com  navettes  TVM   horaires)

Horaires (entre 27 mai et 7 juillet)   départ 7h30, 9h, 9h30,…   retour 14h, 15h, 16h, 17h, 18h, 19h

peuvent être modifiés si problèmes météo

Tarifs aller-retour : 18,50 euros   réductions pour enfants – de 10 ans, famille nombreuse, seniors, …

Durée moyenne d’une traversée : 20 minutes

Les billets sont pris au départ des bateaux

Il y a aussi une petite carte, qui situe la gare maritime par rapport à Hyères, mais il suffit de suivre les panneaux « Porquerolles » ou « Les Îles »

Téléphone de la gare maritime 04 94 58 21 81

 

Dans l’île de Porquerolles

(voir le site porquerolles-patrimoine.fr   cartes de l’île   carte de porquerolles, et le site ermitage-repentance-porquerolles)

L’ermitage de père Séraphin (ermitage de Sainte Marie du Désert) est le Fort de la Repentance, on le voit sur la carte lorsqu’on l’agrandit, un peu à l’est, figuré par un carré violet. Depuis le port, prendre la direction Courtade-Notre Dame, puis Sémaphore – La Repentance, compter 50 minutes.

Pr Mihai

CELEBRATION OECUMENIQUE

Oecuméni-cité vous invite à une
CELEBRATION OECUMENIQUE
Le 29 mars 2013 de 12h15 à 13H15
à la Cathédrale St-Pierre
à Montpellier
Lecture de la Passion
par des membres de différentes confessions chrétiennes.
Nous avons choisi cette année de poursuivre notre prière par une offrande pour le Mali.
Au matin de Pâques de 8h00 à 8h45
Ensemble nous proclamerons la Résurrection !
Sur le parvis de Saint Denis
MONTPELLIER

Explications au sujet du Grand Carême

Des informations au sujet du Grand Carême Orthodoxe:

Vous trouverez le calendrier et des homélies sur le Grand Carême   à ce lien: grand carême orthodoxe

Vous trouverez la prière de saint Ephrem récitée tous les jours: à ce lien

et le Canon de Saint André de Crète avec une homélie du patriarche Daniel (Document réalisé par Fedon): PDF

***

En ce qui concerne la liturgie des Présanctifiés, célébrée pendant cette période (extrait de Liturgie des saints Dons Présanctifiés – édité par la fraternité Orthodoxe en Europe Occidentale):

On appelle « Liturgie des Présanctifiés » un office
de vêpres suivi de la communion aux Saints Dons
eucharistiques consacrés dans une liturgie précédente.
Actuellement, cette liturgie ne se célèbre que
les mercredi et vendredi du Grand Carême, ainsi que
les trois premiers jours de la Semaine Sainte. « Il est
très probable qu’au début cet office des Présanctifiés
n’était pas limité au Grand Carême, mais était commun
à toutes les périodes de jeûne de l’Eglise. Mais lorsque
le nombre des fêtes, majeures et mineures, augmenta
et rendit la célébration de l’Eucharistie beaucoup
plus fréquente, la Liturgie des Présanctifiés devint un
trait caractéristique de la liturgie du Grand Carême et,
peu à peu, sous l’influence de l’esprit propre à la liturgie
de Carême cette »radieuse tristesse », elle acquit
cette beauté et cette solennité uniques qui en font le
sommet spirituel de la prière de Carême »2
On attribue, sans certitude historique, au pape
saint Grégoire le Grand (590-604) la première rédaction
de cette »liturgie », qui porte encore Son nom aujourd’hui
dans les livres liturgiques russes. Le Concile
in Trullo (692), dans son 52ème canon, en recommande
la célébration.

Notes:
1 Il faut préciser qu’à titre exceptionnel, cette liturgie peut aussi être
célébrée un lundi, mardi ou jeudi, s’il s’agit du 24 février (fête de
l’Invention du chef de st Jean Baptiste), du 9mars (fête des 40 martyrs
de Sébaste) ou du jeudi du Grand Canon (5ème semaine du Carême) ou
encore pour un besoin pastoral particulier.


2 Cf P. Alexandre Schmemann, Le Grand Carême, 1989, p. 68.

 

 

 

La femme cananéenne

La foi de la femme Cananéenne et la guérison de sa fille: ce péricope de l’Évangile nous montre trois vertus spéciales de la femme Cananéenne, à savoir sa grande foi, sa profonde modestie et sa prière persévérante – homélie du Patriarche Daniel. Primat de l’Église Orthodoxe Roumaine. lire l’homélie traduite en français: la cananéenne et la grande foi

Sfânta Evanghelie despre vindecarea fiicei femeii cananeence, care s-a citit ieri în Biserica noastră, ne prezintă un model de iubire şi purtare de grijă a părinţilor faţă de copiii lor.: » citeste in continuare

 

Ordination d’Henri

Henri Colombani a été ordonné Diacre, le 3 février 2013, dans l’Eglise orthodoxe Roumaine par Monseigneur Marc, avec la participation du doyen Père Marc-Antoine Costa de Beauregard, Père Mihai Tirrier, le sous-Diacre Georges et le lecteur Stéphane; ainsi que l’épouse d’Henri et de nombreux fidèles de plusieurs paroisses.

Antoinette, de Montpellier, souligne: « Belle assemblé, on était nombreux. Nous sommes rentrés à la maison à 19h, mais avec le coeur plein de joie! » Regardez les photographie sur le site de Nîmes cliquez